• Yoga: le corps au service du mental

    Yoga: le corps au service du mental

     Cette phrase revient souvent: "Je ne vais pas faire du yoga, je ne suis pas assez souple"

    C'est une mauvaise compréhension du yoga. "Faire du yoga" se résume fréquemment par le fait  de réaliser uniquement des postures. Dans la réalité, le yoga c'est tout cela.

    Le but des postures n'est pas de  faire  une séance de gymnastique  pour devenir souple et musclé. Cependant, la pratique régulière rendra le corps plus vigoureux et plus souple.

    Si une posture est jugée difficile, la pratiquer d'abord mentalement, c'est à dire s'imaginer en train de la réaliser. Puis faire des mouvements à peine perceptibles. Peu à peu, le corps, de lui même, accompagné par la respiration, aura envie d'explorer plus loin et amplifiera le mouvement naturellement. La sagesse sera de s'arrêter juste en deçà de ses possibilités pour laisser la respiration fine et fluide. Car dès lors que nous sommes dans le volontarisme, il y a une idée de résultat...et donc de futur. Alors, apprendre peu à peu à ne pas avoir d'objectif (très difficile pour les occidentaux!) en se laissant porter dans l'instant par la posture.

    Les postures (asana) doivent se vivre avec le mental. La difficulté est d'être toujours présent au corps, à la respiration, aux flux des pensées. Dès que nous nous rendons compte que nous nous sommes égarés dans les pensées, revenir inlassablement sur le souffle et le corps. N'être que dans le ressenti, ne rien attendre de la posture. Juste être observateur.

    Marie-Eve novembre 2011

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :