• Pourquoi le yoga ne réussit-il pas à tous ?

    http://pratiquer-la-meditation.com/wp-content/uploads/2012/12/posture-de-yoga.jpg

    Certaines personnes n’ont pas trouvé dans le yoga les bienfaits qu’elles en espéraient.

    Trois raisons peuvent l’ expliquer:

    - Une mauvaise pratique. L’Occidental cherche à aller de plus en plus vite, à battre des records. Il est impatient. Presque toujours, il veut faire ses exercices trop vite, trop longtemps, trop souvent. Le yoga est long à apprendre, comme tout ce qui est oriental.

    - Un professeur insuffisant. Il n’existe encore ni école officielle, ni diplôme. Devant son succès, beaucoup renseignent sans avoir appris, ou enseignent, sous ce nom, une simple gymnastique assouplissante.

    Aussi, renseignez-vous sur les qualifications de vos éventuels professeurs, auprès d’une des deux Fédérations qui forment des enseignants qualifiés, en plusieurs années de cours pédagogiques.

    - Le fait, parfois, de s’initier seul, à l'aide d’un livre même excellent. Il est très difficile d’assimiler les techniques et, plus encore, le rythme des leçons, par simple lecture. Le yoga doit, au moins au début, se transmettre de maître à élève. Les livres servent comme aide-mémoire. Les pratiquants solitaires risquent certains accidents. Les sujets atteints d’un début de rhumatisme au cou souffrent violemment après la posture sur la tête prise à tort et à travers, la pratique maladroite du lotus peut provoquer des douleurs du genou, par exemple. Certaines postures qui compriment les veines des membres inférieurs aggravent les lourdeurs en cas de varices.

    Mais les apprentis indépendants risquent surtout de perturber leur organisme par des exercices respiratoires mal faits, et répétés trop souvent, notamment ceux où l’ on suspend sa respiration à l’ excès: vertiges, maux de tête, insomnies, sont les sanctions les plus courantes de leurs erreurs.

    Bien dirigé, le yoga est source d’équilibre. On en fait même dans les séminaires et les couvents.

    Il peut se pratiquer à tout âge. Les gens âgés doivent commencer prudemment. Entre trois à six mois d’entrainement bien compris, vous constaterez alors une transformation suffisante de tout l'être, vous ressentirez un mieux-être, une euphorie assez sensible pour avoir envie de persévérer.

    Article pris sur un site qui n'existe plus  et celui-ci a été repris sur cette page où figure d'autres articles intéressants

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :